Amel
Boujemaa



Amel a la recette !

Quand vous écoutez Amel, sa voix laisse passer une chaleur et une énergie qui font penser au soleil. Et parmi tous les possibles, celui de la Tunisie s’installe comme une évidence puisque sa vie débute sous ses cieux chaleureux. Une enfance heureuse, brillante élève. Douée pour les mathématiques et attirée par les matières scientifiques, Amel va se rapprocher d’autres étoiles grâce à sa passion pour l’astronomie. Au lycée, l’association Jeunes Science organise des sorties qui la marqueront. Exercices théoriques la journée, cas pratiques le soir avec observation du ciel et des constellations. Pour elle c’est un enchantement. D’en parler aujourd’hui, encore un ravissement.

Connexions informatiques

Bac en poche, direction Tunis pour des études universitaires. Ce sera l’IHEC dans la filière expertise comptable. Là-bas, elle retrouve par hasard une amie de l’association. Elles ne se quitteront plus. L’amie à un petit copain qui a la bonne idée d’avoir un frère. Il deviendra le mari d’Amel et sera à l’origine de son départ pour la France. Tout comme Amel, il est passionné d’informatique. Toutefois les structures et le niveau d’équipement de la Tunisie ne conviennent pas à Amel, toujours en quête de nouvelles connaissances et d’apprentissage technologique. Amel est remplie d’espoirs, c’est d’ailleurs le sens de son prénom en français.

Changement climatique

Habituée à être entourée des siens, de la bienveillance toute tunisienne des amis et des collègues, l’arrivée à Paris en 1993 révèle un nouvel univers bien plus froid. Isolée, obligée de se débrouiller avec un mari très occupé dans la R&D, Amel reprend des études. Elle obtient un DEA en finances à Jussieu tout en faisant des petits boulots à droite et à gauche. Sa philosophie de vie la récompense. Elle sait que les difficultés peuvent se transformer en richesses. Elle veut découvrir sans cesse, cherche à s’améliorer dans le domaine professionnel et à élargir le champ de ses centres d’intérêts. Avec une riche expérience en audit et d’autres postes à responsabilités, son CV s’enrichit. Ses connaissances culinaires aussi. Une nouvelle passion voit le jour. Après celles de la comptabilité, elle se lance le défi de nouvelles recettes. Parmi ses fiertés, la blanquette de veau, le navarin d’agneau sans oublier le lapin à la moutarde qu’elle ajoute au couscous des dimanches et des fêtes.

Bienvenue à Leipzig !

L’autre trait d’Amel est son attrait pour les environnements internationaux. DAF dans une société de softwares filiale d’un groupe allemand à Leipzig, elle voyage beaucoup. Pendant dix ans, des gens formidables l’entourent. Des collègues de partout deviennent des amis avec qui elle garde le contact. Après quelques années, la société change de système et passe à l’ERP Dynamics AX. Amel est alors responsable du projet France. Après le déploiement, Amel fait le choix du consulting. Elle fait la connaissance de la future équipe dirigeante de FiveForty°. Le courant passe avec chacun d’eux. Amel les retrouvera tous plus tard. En mai 2019, elle intègre FiveForty° comme consultante finance senior. Maciré, Ahmed et Théo sont déjà à l’œuvre. Plus tard, Hervé les rejoindra.

Comme une famille

Celle qui vient du métier est très vite à l’aise avec les auditeurs comptables et financiers du client. Chez FiveForty°, elle aime les qualités humaines qui donnent ses couleurs à l’ambiance. Amel y apprécie le partage. Celui des valeurs, des expériences, de l’état d’esprit et de bons moments comme les dîners de Noël. « Dans cet environnement, on se sent fort avec ce ciment qui nous unit. On est comme une famille », ajoute Amel. Quand quelque chose ne va pas, Amel le dit. « Tout le monde est toujours disponible, et je n’ai pas connu ça partout. Ce sont des experts reconnus, très solides en finance. Sérieux sans se prendre au sérieux », rit-elle. Entre vie pro et vie perso, Amel a toujours réussi à trouver son équilibre. En parfaite cuisinière, elle dose au plus juste l’attrait de l’une et le charme de l’autre. En parlant de Lune, Amel n’oublie pas sa passion pour l’astronomie, le Big Bang ni la course des étoiles. Comme ce soleil de Tunisie qui brille au cœur de la constellation de ses souvenirs et la rend confiante en son avenir.